Mes 2 questions orales (accueil des migrants et zone agricole protégée ) au Conseil Municipal du 21 septembre et les 2 réponses négatives du Maire

Madame le Maire,
Ces derniers mois, l’Europe voit arriver à ses frontières de nombreux réfugiés poussés par les atrocités qui se passent au quotidien surtout en Syrie et en Irak ainsi qu’en Lybie. Face à la tragédie, des dizaines de milliers de demandeurs d’asile fuient la mort, victimes de la guerre et de la faim et sont en chemin vers une espérance de vie après avoir abandonné tout ce qu’ils possédaient chez eux.

naufragesTous les ans, notre collectivité rend hommage aux victimes des tragédies de notre histoire et se fait un devoir d’assurer la transmission du souvenir auprès des jeunes.
L’histoire est en train de s’écrire sous nos yeux et nous devons, dans un élan humain et républicain, porter assistance, dans la mesure de nos moyens. Le pape François a appelé le 6 septembre, chaque paroisse d’Europe à accueillir chacune une famille de réfugiés.
Madame Le Maire, je vous demande instamment, sans esprit partisan, d’en faire autant et d’accueillir au moins une famille. Je sais que plus de 300 auriolais attendent un logement mais je me risque à penser qu’une très grande majorité d’Auriolais comprendrait ce geste symbolique. Déjà quelques maires de l’Agglo (cf la Provence du 15 /9) étudient aussi les possibilités. Juste à côté de nous la commune de Gréasque a dit oui. J’espère de votre part une réponse favorable.

Bien cordialement
Alain Goléa
Conseiller Municipal Auriol Objectif 2020

Réponse de Danièle Garcia: Je suis bien consciente de la gravité de situation et des problèmes rencontrés par les migrants mais je donne la priorité à mes administrés et vu qu’il y a 350 demandes en attente, j’agis d’abord pour eux  et donc je ne donnerai pas suite à votre demande. Par contre, si des Auriolais veulent accueillir chez eux des migrants, ils peuvent le faire et ces derniers pourront être aidés.

================================================================================================================================

Madame le Maire,

Par un article de la Provence du 17 septembre, j’ai pris connaissance avec satisfaction de l’avancée du projet de création d’une ZAP (Zone Agricole Protégée) sur le territoire de la commune de Cuges les Pins. Je partage le constat émis par la Présidente de l’Agglo: « De tout temps, l’Agglo a mené une politique volontariste pour maintenir une agriculture périurbaine sur notre territoire”. Et Mme Barthélémy de souligner “Je suis moi-même convaincue qu’un territoire qui perd ses terres agricoles devient extrêmement fragile. Je pense donc que le maire de Cuges a raison de vouloir sacraliser cet espace, dans un contexte où le territoire national perd 70 000 ha de terres agricoles chaque année. »
Pour ma part, ayant défendu lors de la campagne des municipales de l’an dernier, la mise en place de ce type de dispositif, je ne peux qu’approuver cette démarche sensée et courageuse, qui pourrait conduire à la création de la première ZAP du département, si le projet est avalisé par le Préfet. Sur le périmètre de compétence de l’Agglo, je suis informé, qu’un autre projet de ZAP est à l’étude pour la commune de Saint-Zacharie.
vigne-ile-oleronMme le Maire, vous savez, nous savons tous la place et le rôle que joue l’agriculture à Auriol. Elle fait bien évidemment partie de nos “valeurs communes”. C’est pourquoi, je vous propose qu’à notre tour, nous demandions dès à présent à la Chambre d’Agriculture des BdR de réaliser un diagnostic en vue de la création d’une Zone Agricole Protégée sur Auriol. En s’inscrivant dans une telle démarche, non seulement nous préserverions des terres agricoles mais aussi nous pourrions aussi favoriser l’attractivité du territoire en travaillant sur des cultures de niche, innovantes, comme celles du safran, des câpres ou encore sur la permaculture. J’espère que vous répondrez favorablement à cette demande.

Bien cordialement
Alain Goléa
Conseiller Municipal Auriol Objectif 2020

Réponse de Danièle Garcia: Bien évidemment, je sais l’importance de l’agriculture pour Auriol. Pour ce faire, j’ai veillé à ce que le PLU prenne en compte  la préservation des terres agricoles. Je ne suis pas du tout favorable à la mise en place d’une ZAP car cela sanctuarise le terrain et empêche si besoin de déclasser par la suite pour faire des logements sociaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *