Search
Friday 23 August 2019
  • :
  • :

Notre-Dame des Landes: un projet qui bat de l’aile de plus en plus…

Le rapport commandé par Ségolène Royal, ministre de l’environnement et des transports, sur le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes permet de constater – sans ambiguïté – que ce projet n’est plus adapté aux besoins du transport aérien d’aujourd’hui. Les experts de l’État démontrent clairement que le projet est surdimensionné et que l’amélioration de l’aéroport existant de Nantes-Atlantique serait une démarche plus pragmatique et moins coûteuse.

Les experts de l’État indiquent qu’une infrastructure à deux pistes – une des seules justifications du transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame des Landes – est inutile et totalement surdimensionnée pour le trafic aérien attendu.
Contrairement à ce qui a été longtemps affirmé par les partisans du projet de Notre-Dame des Landes – y compris les services de l’État – il n’y a pas de risque de saturation de l’infrastructure actuelle, dont la capacité pourrait facilement être augmentée si une augmentation de trafic future le justifiait.

Carte-zone-amenagement-differe-projet-aeroport-Notre-Dame-Landes-cout-opposants-chronologie_2_730_615Pour ma part, le plus simple serait maintenant que le gouvernement décide d’abandonner le projet de Notre-Dame des Landes en cohérence avec ce rapport remis à la Ministre de l’environnement et des transports. Et si le gouvernement ne veut pas prendre seul la responsabilité d’abandonner le projet anachronique de Notre-Dame des Landes, les citoyens pourront le décider par leur vote NON au référendum annoncé par le Président de la République. Une majorité de non au référendum, annoncé pour le 26 juin prochain, viendrait clore définitivement le mauvais feuilleton de Notre-Dame des Landes.

Je soutiens mon parti Écologistes! je qui se prépare d’ores et déjà à faire une campagne active pour le non lors du référendum sur le projet de Notre-Dame des Landes. Le rapport officiel qui d’être rendu public vient apporter des arguments supplémentaires et éloquents pour voter non.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *