Search
Monday 21 October 2019
  • :
  • :

Enquête d’utilité publique sur la Charte du PNR Ste Baume

Ci-dessous copie de la lettre que j’ai transmise au Commissaire Enquêteur via le registre public en mairie.

Auriol le 1/12/2016

Le futur Parc Naturel Régional de la Ste Baume : un vrai plus pour Auriol !

      Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Nous sommes tous conscients de la chance que nous avons de vivre dans un cadre de vie et un environnement exceptionnel. Constitué à la fois par l’Huveaune et surtout par le massif de la Ste Baume, ce territoire est fragile. Il faut donc le préserver pour assurer son avenir et celui de ses habitants. On ne doit plus consommer de l’espace mais savoir bien utiliser celui dont on dispose.
Il est enfin temps de conclure positivement une démarche initiée il y a près de 40 ans. En tant que citoyen comme en tant qu’élu, je trouve ces procédures beaucoup trop rigides, trop administratives. Un dernier exemple est donné par cette enquête publique. Je n’en conteste pas son utilité mais la forme que cela revêt. Quel est le citoyen, fusse-t-il de très bonne volonté, qui peut ingurgiter les quelques 600 pages de documents mis à la disposition du lecteur. Il aurait fallu une synthèse d’une vingtaine de pages reprenant en résumé le diagnostic et les mesures phares de la Charte.

PNR STBCeci étant dit, si je vais sur le fond à savoir ce que je pense de la Charte, je considère qu’il faut prendre en compte qu’elle est l’aboutissement d’une réelle démarche collaborative. Après 3 ans d’un travail assidu et d’une large concertation de tous les acteurs de terrain, une Charte a été rédigée et validée par les instances nationales et par la Région PACA. Elle propose, au travers de 4 grandes ambitions, 35 mesures. La société civile a été pleinement impliquée (habitants, associations, acteurs économiques) au sein du Conseil de Développement (j’en suis l’un des 3 vice-présidents).

Cette démarche démontre que la préservation des ressources naturelles constitue une valeur économique pour les acteurs et entreprises des territoires classés en Parc Naturel Régional mais correspond aussi aux attentes des habitants…et des touristes.
Actuellement se déroule l’enquête d’utilité publique, témoignons massivement notre volonté de création du Parc en 2017. Ce futur PNR s’inscrit dans l’avenir et la modernité, dans une société où nous devons, plus que jamais, imaginer de nouveaux modèles de développement économique et social. D’autant plus qu’il complète positivement le maillage du territoire national lequel comprend à ce jour :
– 51 Parcs naturels régionaux (49 métropolitains et 2 ultramarins),
– 15 % du territoire, répartis sur 74 Départements, 8,7 millions d’hectares
– près de 4 millions d’habitants concernés,
– une vingtaine de projets de Parcs en cours (dont celui de la Ste Baume).

C’est pourquoi, je reste persuadé que nous, élus et habitants de ce territoire, devons faire nôtre la devise des PNR:

index

Alain Goléa
Conseiller Municipal d’Auriol Objectif 2020

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *